.....



Seems like it was yesterday when I saw your face
You told me how proud you were but I walked away
If only I knew, what I know today
Uh-hu, uh-hu...
I would hold you in my arms
I would take the pain away
Thank you for all you've done
Forgive all your mistakes
There's nothing I wouldn't do
To hear your voice again
Sometimes I wanna call you but I know you won't be there
Oh-ho-ho...
I'm sorry for blaming you for everything I just couldn't do
And I've hurt myself by hurting you

Some days I feel broke inside but I won't admit
Sometimes I just wanna hide 'cause it's you I miss
And it's so hard to say goodbye when it comes to this
Uh-hu-hu-hu-hu-hu-hu, yeah...

Would you tell me I was wrong?
Would you help me understand?
Are you looking down upon me?
Are you proud of who I am?
There's nothing I wouldn't do
To have just one more chance
To look into your eyes and see you looking back
Oh-ho-ho...
I'm sorry for blaming you for everything I just couldn't do
And I've hurt myself

Oh oh oh...
If I had just one more day, I would tell you how much that
I missed you since you've been away

Oh oh oh...
it's dangerous
It's so out of line to try to turn back time
I'm sorry for blaming you for everything I just couldn't do
And I've hurt myself

By hurting you


Rien de plus à dire là-dessus... Sauf peut-être que je suis sérieuse. Je sais... Le fond reste le même... Pardon... Je t'aime...

2 Kommentare 24.1.07 17:50, kommentieren

Confession

Ma poitrine est vide,
Son contenu se trouve chez toi.

Je m’attache
Désespérément à ce qu’on appelle
« Vie »

Si tu n’existais pas
Je me dirais sans doute
« A quoi bon ? »

Mais pour toi,
Pour NOUS
Je veux le faire.

Sans toi
Je ne me battrais plus
Depuis longtemps.

Sans toi
« Vie »
Ne serait qu’un rêve.

Tu es « Vie ».



1 Kommentar 15.1.07 20:32, kommentieren

A quoi je sers

Poussière vivante, je cherche en vain ma voie lactée
Dans ma tourmente, je n'ai trouvé qu'un mausolée
Et je divague
J'ai peur du vide
Je tourne des pages
Mais ... des pages vides

Poussière errante, je n'ai pas su me diriger
Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser
Et je divague
J'ai peur du vide
Pourquoi ces larmes
Dis... à quoi bon vire

Mais mon Dieu de quoi j'ai l'air
Je sers à rien du tout
Et qui peut dire dans cet enfer
Ce qu'on attend de nous, j'avoue
Ne plus savoir à quoi je sers
Sans doute à rien du tout
A présent je peux me taire
Si tout devient dégoût

Poussière brûlante, la fièvre a eu raison de moi
Je ris sans rire, je fais n'importe quoi
Et je divague
J'ai peur du vide
Je tourne des pages
Mais ... des pages vides

Mais mon Dieu de quoi j'ai l'air
Je sers à rien du tout
Et qui peut dire dans cet enfer
Ce qu'on attend de nous, j'avoue
Ne plus savoir à quoi je sers
Sans doute à rien du tout
A présent je peux me taire
Si tout devient dégoût


1 Kommentar 19.12.06 17:17, kommentieren

Super beau

J'adore cette image. Qu'en penses-tu?


1 Kommentar 15.12.06 19:23, kommentieren

Ich... WIR!

Coucou ma petite étoile!

Voilà, je suis sur le PC de ma mère, donc je peux enfin mettre quelque chose sur mon blog. :-)
Voici une image que j'ai trouvée jolie et dont je pensais que tu l'aimerais ien aussi... :-)


1 Kommentar 15.12.06 19:18, kommentieren